Guide pratique pour interpréter le tirage des runes

Guide pratique pour interpréter le tirage des runes

L’art divinatoire est une pratique très ancienne qui est apparue probablement en même temps que l’homme. Les techniques et les formes utilisées varient en fonction des régions et de la croyance. Parmi elles, les runes. Il s’agit une pratique divinatoire puissante veille de dix-huit siècles. Pour connaître tout sur cet outil : signification, méthodes de tirage, symbole… Suivez cet article jusqu’à la fin.

Qu'est-ce que le tirage des runes ?

Connues également sous l’appellation de runes futhark, ce sont des outils ayants de fortes capacités et de puissances divinatoires. Il s’agit de petites pierres sur lesquelles sont inscrits des symboles en alphabet germanique. Ce dernier est apparu vers le deuxième siècle après Jésus Christ. Ce sont les vikings et l’ancienne population scandinave et germanique qui utilisaient les runes. Chaque rune représente un alphabet et il en existe 24 pièces ou pierres et une rune neutre. Dans la plupart des cas, on place les pièces dans un sac noir. Le tirage des runes consiste à sortir au hasard du sac un nombre déterminé de runes. Le tirage peut être effectué simultanément ou successivement selon le cas. L’objectif est d’avoir le nombre de runes qu’il faut pour un type de tirage donné. Il existe plusieurs types de tirage mais la forme la plus fréquente est le tirage de trois runes. L’ordre de tirage est important. Si le tirage est fait simultanément, alors il faut ranger les trois pièces en disposition alignée de gauche à droite.

Comment lire le tirage des runes ?

Dans un tirage runes à trois pièces, les trois pierres permettent de savoir le passé, le présent et le futur du consultant. Ce dernier est celui qui veut connaître avec l’aide des ruines une meilleure connaissance et compréhension de soi. La lecture dépend d’au moins un des deux paramètres : tout d’abord le symbole de la ruine et ensuite la somme des chiffres correspondants à chaque ruine. Dans ce dernier cas, si la somme est inférieure ou égale à 24, alors l’interprétation du tirage correspond au symbole correspondant à cette valeur. Si la somme est supérieure à 24 alors on soustrait 24 jusqu’à ce qu’on obtienne une valeur inférieure à 24. Le chiffre 1 correspond à la première lettre de l’alphabet et ainsi de suite jusqu’à la 24ème lettre. IL existe d’autres types de tirage des runes, de lecture et d’interprétation.

Comment fabriquer vos runes ?

La fabrication des runes n’est pas compliquée et ne requiert pas d’un niveau de connaissance particulier. Pour le faire, il vous suffit d’avoir 25 pierres de formes arrondies, un pinceau, une peinture, et les alphabets. Si vous ne disposez pas de peinture et de pinceau, un stylo-feutre permanent et ineffaçable peut les remplacer. Si vous n’avez pas de pierres, il arrive que certains voyants utilisent des pièces en bois à la place des pierres.

Quelles pierres utiliser pour le tirage de runes ?

Les pierres sont nombreuses, on peut les diviser en trois catégories, les pierres précieuses, les pierres semi-précieuses et les pierres courantes. Dans leurs activités divinatoires, les voyants et les médiums utilisent des runes fabriquées avec des pierres semi-précieuses. On en distingue les variétés suivantes : le quartz rose, le berezan, l’améthyste, le cristal, la cornaline, l’hématite, l’aventurine.

Quels sont les autres types de tirage runique ?

À part le tirage avec consultation des norns ou tirage à trois pierres qu’on a développé dans le paragraphe ci-dessus. On distingue :

  • Le tirage à cinq pierres qu’on appelle Croix d’Odin ou encore tirage en croix. On dispose les 5 runes en forme de croix. Ils représentent les cinq points cardinaux- le sud, le centre, le nord, l’ouest et l’est.
  • La tête du dieu Mimir : Il s’agit d’un tirage de sept pierres runiques. Les deux premières pierres représentent un problème, les deux suivantes l’entourage et des situations externes influents. Les deux suivantes représentent les éventuelles résolutions et enfin la dernière pierre indique les conséquences.
  • Le tirage celtique ou la croix celtique : c’est un tirage complexe à conseiller pour les voyants et médiums.

 

Le tirage runes gratuit existe en ligne si vous voulez tenter de vous connaître mieux et de savoir ce que l’avenir vous réserve. Remarques importantes dans un tirage : si toutes les runes sont à l’endroit, il s’agit d’une divination positive, sinon elle est négative. Si quelques runes sont à l’endroit et d’autres à l’envers alors elles sont soit oui soit non mais avec une réserve c'est-à-dire une réponse conditionnelle.

Quels sont les noms des pierres runiques ?

Il existe 24 symboles. Chaque signe a ses propres significations et on vous invite à consulter des sites spécialisés en ligne pour voir les interprétations de chacun d’eux. Mais les significations des runes varient aussi en fonction du tirage effectué par le consultant. Le nom de chaque rune est le suivant selon l’ordre :

Le Fehu, L’Uruz, le Thurisaz, le Ansuz, le Raidho, le Kenaz, le Gebo, le Wunjo, le Hagalaz, le Naudhiz, le Isa, le Jera, le Eihwaz, le Perdhro, le Algiz, le Sowelo, le Tiwaz, le Bernaka, le Ehwaz, le Mannaz, le Laguz, le Inguz, le Dagaz, le Othila.

La dernière pierre, le Wyrd, est la pierre neutre, il s’agit d’un joker comme dans un jeu de cartes.