Écriture automatique : communiquer avec les morts

Écriture automatique : communiquer avec les morts

Même les plus sceptiques savent que des forces inconnues peuvent influencer le monde des vivants. Des phénomènes paranormaux existent partout dans le monde sans que la science puisse donner d’explication rationnelle. Ces phénomènes sont souvent liés à la présence d’esprits et de forces célestes d’un monde invisible. La communication avec les morts est un phénomène courant et connu depuis très longtemps. Les voyants et médiums ont cette capacité de communiquer avec les esprits des morts ou des personnes disparues. Une des formes de communication avec l’au-delà est l’écriture automatique. Il semble que chaque individu peut la faire mais il y a des précautions à prendre sachant qu’elle n’est pas sans risque. Cet article traite tout sur le sujet d’écriture automatique.

Qu'est-ce que l'écriture automatique ?

Avant toute chose, il est important de savoir que l’écriture automatique est le résultat d’une communication avec des esprits. Il s’agit donc d’une passerelle qui lie le monde des vivants avec l’univers astral. L’écriture automatique est une transcription écrite des messages sur un support effectué par un esprit. De ce fait, Le bras et la main d’une personne vivante sont utilisés par un être spirituel pour transmettre les messages. L’esprit procède à une incorporation partielle puisque c’est seulement le bras ou la main qui est pris en possession.

Comment s'apprend l'écriture automatique ?

En général, l’écriture automatique relève du domaine de la voyance et de la médiumnité. Toutefois, elle n’est pas un cadre réservé à un médium. Toute personne saine d’esprit et disposant de bonnes intentions peut accéder librement à cette pratique. Quoi qu’il en soit, il est dangereux d’essayer de le faire tout seul sans la présence d’un professionnel. Pour apprendre l’écriture automatique, quelques précautions devraient être suivies au préalable. Le lieu et les conditions environnantes sont importants. Il faut un emplacement calme et non sujet à d’éventuelles perturbations. Il est préférable de choisir un endroit peu éclairé. La séance dure entre vingt et trente minutes. Il faut également un papier et un stylo ou un crayon. D’autre support comme le cahier peut remplacer le papier. Ensuite, le médium ou le pratiquant invoque les esprits pour s’incorporer dans la main pour qu’ils puissent passer les messages dans le papier.

Comment se comprend l'écriture automatique ?

Au tout début, l’écriture automatique peut être incompréhensible. Des traits ou des figures sans signification peuvent être obtenus. Durant la séance, le médium n’essaie pas de lire ou de comprendre ce qui est écrit. Ce n’est qu’à la fin de la séance qu’il procède à la lecture et essaie de connaître le contenu du message. En général, les mots et les phrases qui sont transmis sont lisibles et compréhensibles. La difficulté réside souvent de savoir à qui le message est destiné si ce n’est pas mentionné. Mais le message peut contenir des signes ou des indications qui permettent d’identifier le ou les destinataires de l’information.

Comment appeler les esprits ?

Il n’est pas essentiel de savoir comment voir les esprits, l’important c’est de savoir communiquer avec les esprits. Une séance d’écriture automatique dure environ vingt minutes. Avant de débuter la séance, il faut s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour invoquer et demander la présence de l’esprit. Aucun trouble ne doit perturber toute la séance. L’appel d’un esprit n’est pas aussi simple comme on fait avec un Smartphone. L’ecriture automatique technique est importante pour éviter un revirement dangereux de la situation. Il faut commencer par formuler quelques prières pour demander la protection d’un conseiller spirituel. Cette étape est très importante car des esprits malveillants peuvent s’inviter d’eux-mêmes. Ensuite, il faut appeler à haute voix l’esprit avec qui on veut communiquer. L’esprit peut être celui d’un défunt proche ou d’un ami disparu. Pendant les premières minutes, c’est possible que rien ne se passe. La connexion avec l’esprit peut prendre du temps. Il faut donc être attentif et patient. Le rédacteur attend avec son stylo et le papier jusqu’à ce que l’esprit prenne possession de son bras pour écrire les messages.

Quels genres d’informations peut-on obtenir avec l’écriture automatique ?

Maintenant qu’on sait comment communiquer avec les morts, il est temps de connaître le contenu des informations qui sont obtenues. Le message peut être de type informatif c'est-à-dire révéler une explication suite à un évènement d’origine inconnue (disparition, accident, secret…). Il peut être également un message d’alerte pour prévenir aux proches sur certaines situations. Et enfin le message peut être un conseil qui permet d’apaiser et de soulager les douleurs et souffrances. Les messages transmis avec l’écriture automatique peuvent être très importants ou sans signification apparente.

Quels sont les dangers de l’écriture automatique ?

L’écriture automatique n’est pas une aventure, il faut faire gaffe. Communiquer avec les esprits n’est pas un jeu. Essayer d’invoquer les esprits n’importe comment et n’importe où peut-être très dangereux. Les dangers sont imprévisibles et peuvent survenir à tout moment. Les esprits malins peuvent entrer avec des objectifs destructeurs. Leurs buts sont orientés vers deux cibles : le premier est d’entrer en possession du rédacteur et le second c’est d’envoyer des messages qui peuvent être fatals. Ce n’est donc pas sans risque : ecriture automatique dangereux.