Cartomancie croisée : comprendre son fonctionnement

Cartomancie croisée : comprendre son fonctionnement

C’est logique, tout le monde veut comprendre tout ce qui lui entoure. Cela explique le fait que beaucoup de personnes consultent les cartes dont le tirage en croix est le plus utilisé. En fait, dans ce type, les résultats sont très précis. Et ils existent de nombreuses possibilités selon les attentes du consultant comme la cartomancie croisée amour.

Comment faire le tirage de cartomancie croisée ?

Le tirage des cartes divinatoires comporte beaucoup de méthodes. Cela dépend de l’expérience des praticiens. Actuellement, le type de tirage le plus utilisé par les cartomanciens est le tirage en croix ou cartomancie croisée. Surtout lorsqu’on parle de la cartomancie amour, il faut bien préciser les prédictions et les réponses sur une question. Pour y faire, on doit couper et mélanger les cartes avant de les placer. À chaque tirage, la carte qui apparaît signifie quelque chose. Et, l’emplacement en croix des 4 cartes tirées facilite l’interprétation. Donc, il reste nécessaire de trouver une bonne concentration et de garder le calme. Surtout, pendant le tirage de la dernière carte caché qui précise la réponse finale du consultant. Il conclut l’échec ou le succès dans le monde de travail, amour, etc.

Comment disposer les cartes dans la cartomancie croisée ?

On le sait déjà, la cartomancie est un art divinatoire. Donc, il ne faut pas prendre à la légère son emplacement et son interprétation. Que ce soit dans le tarot divinatoire cartomancie ou dans les oracles, il demeure incontournable de prendre certaines précautions. D’abord, pour avoir une forme simplifiée en croix, on a le choix d’utiliser 4 à 5 cartes. Par exemple, on peut citer : La carte en position 1 à gauche, 2 à droite, 3 en haut, 4 en bas et la dernière carte en position 5 au centre de la croix. Ensuite, pour les cartes en croix avec 9 cartes, la disposition des 5 premières cartes est de même que l’emplacement de 5 cartes simplifié. Mais ce qui le différencie, c’est qu’il faut placer à gauche en position verticale les restes des cartes 6, 7, 8 et 9 en respectant l’ordre de haut vers le bas.

Quels sont les symboles des cartes ?

Les symboles des cartes dépendent du type des cartes à jouer dont le plus connu est le tarot de Marseille et le tarot des saisons. Pour le Tarot de Marseille, il est composé de 78 cartes. Et chacun possède sa propre énergie et message. Par exemple : dans les 22 arcanes majeurs, l’impératrice symbolise la tolérance et l’amour. Et aussi, dans les 56 cartes mineures, le Roi marque la réalisation. Tandis que, pour le tarot des saisons, il se réfère avec la Terre et la Lune. Il se divise en 4 saisons : l’été, l’automne, l’hiver et le printemps. L’automne prédit une bonne récolte et l’été symbolise la joue et la détermination.

Interprétations des cartes dans un tirage

L’interprétation des cartes diffère selon la forme des croix choisies. Par exemple, pour les cartes en croix avec 5 cartes, on dispose des significations bien précises. La première carte et la seconde représentent l’avenir. La troisième montre la situation et précise l’information du consultant. La quatrième symbolise le monde matériel et la réponse. Et le cinquième, cette carte cachée avant de le garder, il faut que le voyant arrive à se concentrer parfaitement d’abord. En fait, elle synthétise et donne une précision supplémentaire. De plus, le tirage de la dernière carte peut être au hasard ou avec des calculs qui dépend de l’expérience du tireur. Surtout, lorsqu’on procède à un tirage en croix 32 cartes.

Conseils pour tirer les cartes

Pour le médium ou voyant, ils utilisent la cartomancie gratuite 32 cartes. Mais, il ne faut pas oublier que tout le monde peut devenir un.e cartomancien.ne. Comme tout art divinatoire, il faut avoir une bonne base sur les procédures du rituel. De ce fait, on a le choix de consulter les professionnels sur internet ou par appel téléphonique. Cela permet de faciliter la compréhension et l’interprétation. Ou encore, on peut tirer soi-même les cartes après avoir suivi des formations. Toutefois, les critères et les exigences sont les mêmes au cours du tirage. D’abord, il faut apprendre par cœur les symboles de toutes les cartes. Puis, on doit chercher la relation qui relie les cartes et opter pour une formulation des questions. Enfin, il est important de se tenir à l’écoute du consultant.

Les moments idéals pour tirer les cartes

La peur, les doutes ou encore la panique, c’est ce que la plupart des consultants éprouvent pendant les interrogations. C’est normal, parce que le médium, les voyants et les autres pratiquants utilisent des bijoux mystérieux et travaillent dans un lieu bizarre. De ce fait, on a tendance à douter de la fiabilité du tirage cartomancie. En fait, on ne doit pas oublier que dans le tirage des cartes, il reste primordial de choisir son jour, surtout pour les débutants. Pour faciliter les choses, on peut consulter les experts avant de se lancer. Par exemple : le vendredi, jour de Venius, c’est le moment de voir les questions à propos des sentiments. Et pour le dimanche, il est fortement interdit de tirer les cartes puisque c’est le jour de repos.