L'alchimie ou les sortilèges

L'alchimie est très pratiquée en Chine et elle se divise en deux catégories dont l'alchimie interne ou « Neidan » et l'alchimie externe ou « Waidan ». L'objectif en pratiquant cette discipline est d'atteindre l'immortalité. Le Fengshui est très courante et il est l'équivalence de la géomancie.

Le Qikong revêt la forme d'un art martial et elle est utilisée pour stimuler la capacité d'une personne à percevoir un objet de loin. Il y a aussi les incantations et les charmes qui sont en général des manuscrits crées par des moines en vue de chasser les mauvais sorts ou les mauvais esprits.

L'astrologie et certains arts divinatoires ont également une place prépondérante dans la magie chinoise. Et pour soigner certains troubles de santé ou pour perpétrer des actes de vengeances, on fait recours aux sortilèges. Pour finir, il y a les potions magiques préparés à base d'ingrédients végétaux ou animaux.

Les disciplines pratiquées dans la magie chinoise