Interprétation et divination

Les cauris sont en fait des coquillages utilisés comme support de la divination. Lors d'une consultation, le praticien mélange quatre cauris en les passant de main à main tout en posant la question. A la fin du mélange, les cauris doivent se trouver dans la main droite et le praticien va ensuite les souffler et les jeter dans une zone en forme de cercle. Ensuite, l'interprétation peut débuter.

La réponse à la question est « oui » lorsque le tirage forme un Elife qui signifie, deux coquillages ouverts et deux fermés. En cas d'Alafia (les quatre cauris fermés), la réponse est positive, mais il faut effectuer un second tirage en guise de confirmation. Si le résultat est Elife, Alafia ou Etawa, la réponse est bien confirmée.

Si le résultat du tirage est Itagua (trois cauris ouverts et un fermé), la réponse est également « oui »mais le consultant doit faire face à de nombreuses difficultés avant de réussir. Dans le cas d'un Okana soudé (trois cauris fermés et un ouvert), la réponse est négative et le consultant doit s'armer d'un lot de prudence avant de se lancer dans un nouveau projet.

Et si c'est l'Oyekun (les quatre cauris fermés), le « non » est catégorique.
La lecture des Cauris